lundi 17 mars 2008

La double nationalité :

Nationalité en double ou doublement national


Le législateur mauritanien a-t-il le droit d’exclure des enfants du pays de leur droits dans leurs propres pays du fait de l’acquisition d’une seconde nationalité?

Le « jus solis » (le droit du fait du sol) et le « jus sanguinis » ( le droit du fait des liens de sang), peuvent-ils être renvoyés dos-à-dos par une disposition quelconque d’un législateur quelconque?

Face au droit positif, y a-t-il un droit naturel d’appartenance à son propre pays et qui transcende toute disposition permanente ou conjoncturelle d’un Etat quelconque visant à exclure un citoyen du fait qu’il l’est devenu d’un autre Etat sans pourtant renoncer à sa nationalité première ?

La perte d’une nationalité doit-elle être prononcée de façon autoritaire par le législateur comme dans le cas mauritanien ou doit-elle exclusivement résulter de la volonté de celui qui la porte ?

En quoi le port d’une seconde nationalité pourrait-il porter préjudice à l’Etat d’origine de celui qui porte une double nationalité ? Ne pourrait-il pas, au contraire, constituer une richesse inestimable et une ouverture merveilleuse sur le monde et l’humanité ?

Le rejet de la double nationalité par le législateur mauritanien, n’est-il pas en flagrante contradiction avec la volonté d’unité et de solidarité avec les pays du Maghreb (Grand Maghreb arabe), l’Afrique tout entière (Etats unis d’Afrique) prônée par mille statuts et chartes ratifiés ?

Au moment ou les peuples se fédèrent, s’associent, s’unissent et adoptent des passeports uniques, pourquoi excluerait-on les citoyens d’une terre-patrie parce qu’ils conçoivent la terre entière comme patrie?

Aussi aux fins d’un article à venir, et quelle que soit votre (double) nationalité ou votre allégeance, veuillez avoir l’obligeance de répondre à ce sondage. Soyez-en, par avance, remerciés.

Pr ELY Mustapha

10 commentaires:

  1. cher prof, bien que je comprend et je respecte votre point de vue, j'avoue que le port d'une double nationalite pour un pays comme la mauritanie, pays charniere entre les deux afriques arabe et negroafricaine releve plutot d'une strategie politique qui prend en consideration les menaces d'un desequilibre suppose demographique.

    dans notre cas, il ne s'agit pas de voir le probleme d'un angle humain et reveur, mais surtout peser tous les parametres pour et contre et voire ce que gagnera la Mauritanie.


    abdellahi ould soueilem

    RépondreSupprimer
  2. Cher Abdallahi Ould Soueilem,

    Merci pour votre commentaire.

    Contrairement à ce que pourrait supposer le texte, je n'y exprime pas un point de vue personnel. Il s'agit plutôt d'interrogations à propos de la double nationalité.

    Comme vous le savez, je ne tranche jamais de façon définitive dans mes articles mais je les oriente davantage vers l'information et la discussion.

    Ce sera au lecteur de trancher, la vérité comme vous le savez n'étant jamais totalement noire ou totalement blanche.

    Aussi, pour que le texte soit plus clair quant à ma position de principe sur ma neutralité dans le débat, je m'en vais placer un point d'interrogation à la dernière phrase.

    Merci encore d'être passé par ici.

    Fraternellement
    Pr ELY Mustapha

    RépondreSupprimer
  3. Pour nous autres mauritaniens établis a l'étranger ,la double nationalité constitue un atout non négligeable du des innombrables avantages que nous pouvons tirer de la nationalité de notre pays d'accueil .Le législateur mauritanien en nous privant de ce droit en mauritanie nous prive aussi de nombreux autres droits à l'étranger.Beaucoup de mauritaniens ont acquis la nationalité d'autres pays étrangers faisant fi du droit mauritanien et pour autant continuent de porter aussi le passeport et la nationalité mauritanienne.Le droit de la nationalité doit être révisé pour permettre aux fils de ce pays de porter la nationalité d'autres pays.

    RépondreSupprimer
  4. Si le législateur mauritanien au début de l'indépendance voyait un risque lié á l'acquisition de la double nationalité du fait du contexte de l'époque,aujourd'hui les choses ont changé et il devra prendre compte des nouvelles réalités.Les gouvernements mauritaniens successifs ont opté pour le statu-quo concernant la modification de la loi de la nationalité,mais aujourd'hui la double nationalité n'est que avantages pour les émigrés mauritaniens et il n'est pas du tout juste de les priver de ce droit.En pratique la double nationalité a toujours existé et des exemples vivants peuvent être cité.Nous autres expatriés demandons la révision du code de la nationalité au profit d'un droit absolu qui nous doit être reconnu.

    RépondreSupprimer
  5. Attendez un peu,

    J’arrive peut être un peu tard mais j’ai un problème de compréhension.

    Cher prof étant donné que le droit et moi ça fait deux, j’aimerais que vous m’expliquiez comme à un enfant les retombées de cette loi et son degré d’application.
    Dois-je comprendre que mes frères et amis qui ont aujourd’hui des passeports étranger ne sont plus Mauritaniens depuis le vote de cette loi ou y a –t-il une étape intermédiaire ?

    Cette loi veut-t-elle dire que Mohamed, Cheikh, Sall et Mariem ne sont plus Mauritaniens ?

    Qui a le droit de le décider ?

    RépondreSupprimer
  6. Attendez un peu,

    J’arrive peut être un peu tard mais j’ai un problème de compréhension.

    Cher prof étant donné que le droit et moi ça fait deux, j’aimerais que vous m’expliquiez comme à un enfant les retombées de cette loi et son degré d’application.
    Dois-je comprendre que mes frères et amis qui ont aujourd’hui des passeports étranger ne sont plus Mauritaniens depuis le vote de cette loi ou y a –t-il une étape intermédiaire ?

    Cette loi veut-t-elle dire que Mohamed, Cheikh, Sall et Mariem ne sont plus Mauritaniens ?

    Qui a le droit de le décider ?

    RépondreSupprimer
  7. Cher prof,

    J`ai lu votre article consacré à la comptabilité publique de nos missions diplomatiques et consulaires, dans lequel vous proposez un certain nombre de mésures.
    Et si on procéde, à réduire le nombre de comptables, éxerçant dans dans les missions de maniére à ce que, par éxemple: Paris Bruxelle, Rome, Berlin soient gérées par un seul comptable, ayany pour siége paris.
    Cette éxpérience éxiste chez nos voisins les sénégalais.
    Ce pays à un seul comptable pour Washington et New York.
    Faire l`économie d`un poste comptable au moins.

    RépondreSupprimer
  8. Intégration, intégrateurs et intégrés. (Le drame d’une famille mauritanienne prise en otage par l’Espagne). 1-5, 2-5, 3-5
    A lire dans :
    http://nouroun-ala-nour.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  9. bonsoir

    pouvez nous actualiser votre excellent article au sujet des télécom afin que l'on sache où l'on en est

    vu l'absence totale d'asso de consommateur efficace, le pillage continue tranquillement

    combien leur rapporte un jeu pour gagner un misérable 4*4 et autres

    d'ailleurs pour un pays musulman où la loterie est strictement interdite n'est-ce de la loterie que d'appeler et attendre un tirage au sort pour gagner?

    soit on interdit tous les jeux de hasards soit on crée la LONARIM, comprenez loterie nationale de la république islamique de mauritanie

    voilà

    RépondreSupprimer
  10. prof
    je viens juste de découvrir votre blog, excellentissimme.....
    bravo et bon courage
    G Sand

    RépondreSupprimer

Bienvenue,

postez des messages respectueux des droits et de la dignité des autres. Ne donnez d'information que certaine, dans le cas contraire, s'abstenir est un devoir.

Pr ELY Mustapha

Nombre total de pages vues

Nombre de visiteurs

Poésie de la douleur.