mercredi 24 décembre 2008

Incubes et Succubes du pouvoir

-

Et si le « Sénateur » Mohsen Ould Hadj avait raison ?

-

En prenant la peine d’écrire (ou de se faire écrire) un article (dans le Calame), le « sénateur » Mohsen Ould Hadj a décidé d’apporter publiquement sa « contribution » à la question de la légitimité de Sidioca.

De sa démonstration, au-delà de son éparpillement, on retiendra « l’idée force » : SIDIOCA serait sa propre Création

Hélas, et comme tout homme inconséquent, Mohsen a exactement produit l’effet inverse de ce qu’il pensait résulter de ses propos. Il a apporté la preuve de sa propre culpabilité et de celle des militaires.

En effet, contrairement à l’objectif que s’est assigné Mohsen Ould Hadj, son article publié dans le Calame, vient accuser sans équivoque les militaires.

On y apprend en effet, que les militaires de la transition ont induit tout un peuple en erreur en utilisant « Mohsen » pour leur trouver un candidat malléable et corvéable à merci. Qu’ils ont dilapidé les ressources publiques pour ce faire et qu’ils ont engagé durant 19 mois une grande mascarade faisant croire en un candidat ayant un programme, indépendant et qu’ils ont été totalement neutres dans cette élection.

Ce qu’avoue Mohsen, met les militaires dans une situation d’accusation qui explique exactement le pourquoi de leur retour au pouvoir. Ils ont tout manipulé depuis le 3 août 2005 et ils ont piétine la dignité et dénaturé la volonté de tout un peuple.

Et quand leur accusation sans équivoque vient de l’une de leur créatures« Mohsen » ,alors cela pèse lourd dans le témoignage à charge à verser au dossier du complot ourdi par les militaires contre la Mauritanie , son peuple et ses institutions depuis plus de 30 ans.

Alors la question qui résulte pour tout esprit doué de raison, après avoir lu Mohsen est la suivante :

Comment peut-on croire aujourd’hui, des militaires qui ont menti à tout un peuple, qui ont manigancé leurs coups, qui ont manipulé des élections et des électeurs et qui ont usé de trafic d’influence à tous les échelons du pouvoir pour faire élire un homme au mépris de tout un peuple ?

En somme, Mohsen en révélant ce que les militaires ont fait depuis le 3 Août 2005, vient aussi bêtement que cela nous dire que :

- Les militaires à la tête desquels se trouve Aziz sont de fieffés menteurs, que ce sont des traitres à la cause de leur pays, qu’ils ont tout trafiqué et qu’il a été leur propre « instrument » criminel.

- Le coup d’Etat du 6 Août 2008, est une continuité de cette mascarade et que tout ce qu'a dit Ould AbdelAziz dont notamment de « sauver le pays » est un mensonge éhonté visant uniquement à sauver son grade. Car tout ce qu’il a fait, précédemment, en trafic et manipulations montre que c’est un homme indigne de confiance. Car comment faire aujourd’hui confiance à ce même homme qui a fait tout cela ?

Conséquences : la « nouvelle transition » prônée par Aziz , et auxquelles appellent les "journées de concertation" sera encore une réutilisation de Mohsen et autres personnages similaires pour aboutir au même résultat de Mars 2007. Une nouvelle marionnette élue président, avec Aziz aux commandes.

Mohsen en avouant tout ce qu’il a dit contrairement à ce qu’il croit est bien tombé dans son propre piège. Car dans sa précipitation de montrer que Sidioca est sa « créature », il prouve davantage qu’il est lui-même une créature des militaires et qu’il a tout simplement accusé ses «amis » les militaires d’être manipulateurs et coupables de tous les malheurs institutionnels.

Voilà ce qui s’appelle mordre la main de celui qui vous nourrit. Même la race canine ne le fait point.

Et paradoxalement, c’est Mohsen Bel Hadj qui doit certainement prier pour que ce qu’il a dit ne soit pas vrai.

Car si cela était vrai, qui serait alors passible de la Haute Cour de Justice , de la Cour Criminelle , de la Cour martiale, de la forfaiture parlementaire et de la trahison électorale ?

Aziz, Mohsen et leurs créatures. Inccubes et succubes du pouvoir, au pouvoir. Un viol collectif de la dignité d’un peuple.

Pr ELY Mustapha

12 commentaires:

  1. Merci Prof,
    Ce que vous dites c’est la vérité, notre Honorable Sénateur, qui ne mérite d’ailleurs plus cette qualification, n’a fait que relater la vérité, c’est bien.
    Je me demande, après ces déclarations pour quoi ces gens qui se disent vouloir l’intérêt de la Mauritanie continus de les suivre, ….ils sont touchés par une malédiction ou quoi…. ???
    Ya EHEL Mauritanie, Mohcen vient de dire en public que lui et sa bande (Aziz et Ghazouani) ont trompé tout un Peuple, . ..et vous continuer de les écouter et suivre leur nouveau plan, …..HASBOUNA LAHOU WA NIMA EL WAKIL

    RépondreSupprimer
  2. Contente de vous découvrir. Par vos idées claires et logiques, la Mauritanie sera hors danger. nous vous prions de continuer le combat.

    RépondreSupprimer
  3. C'est très pertinent

    Sanhaji

    RépondreSupprimer
  4. Cher Pr
    C'est exactement ce que j'ai ressenti en lisant la fameuse reponse de Mohsen à Sidi:En voulant enfoncer Sidi,il s'est enfoncé lui-même et a enfoncé ses "créateurs" de militaires.Ne dit on pas que:"Men jahara biiren li ekhihi weghe3 vihi".
    Mais,il y a une chose que l'on ne peut pas occulter;c'est que Sidi a été partie prenante de toute la mascarade de la transition 2007,en acceptant de combiner avec les militaires contre son pays...
    Merci
    A+(Le vrai)

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu et c'est grave. Des bandits ces Aziz, "Bel" Mohcen et leurs amis. Un A - ravi.

    RépondreSupprimer
  6. Incubes et succubes du pouvoir!

    Très beau et expressif titre professeur!
    Merci de votre vigilence et de votre analyse sans pareille.

    DD

    RépondreSupprimer
  7. Mr le professeur,j'apprecie vos ecrits et la pertinence des vos idées.
    Je pense que les citoyens découvriront plutard les réelles motivations de ceux qui brandissent aujourd'hui "le mouvement rectificatif".
    Seulement, Mr le professeur,il faut éviter de généraliser car, les militaires ne sont pas tous comptables de cette mascarade et heureusement que MOHCEN a bien désigné les responsables.
    Mr le professeurs,je vous consille de ne plus généraliser et de vous excuser pour la quasi totalités des militaires qui comme vous sont pour la légalité et non les combines.

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai pas lu le "calame" mais ses revelations sont trés graves et doivent conduire necessairementtous les auteurs civils et militaires devant un juge.Je ne suis pas naif mais pense au moment ou la mauritanie sera dirigée par des "mains propres" qui demanderont des comptes et remueront le passif de tout un chacun qui a trahit ce pays.Notre lutte continue Incha Allah.Merci Prof pour cette pertinente analyse.

    RépondreSupprimer
  9. Cher professeur,
    A l'instar de KBG dans son excellent posting d'aujourd'hui, vous avez démontré le mépris du sénateur acolyte des deux généraux putschistes récidivistes pour le peuple mauritanien et ses choix démocratiques.
    Il fallait tout de même ménager le Pdt SIDIOCA qui a été dupé à l’instar de tous les mauritaniens par les putschistes du CMJD, avant de se rendre compte que pour faire échec à la piraterie putschiste, il faut deguener vite son décret! Le marabout Président a seulement manqué de punch, mais surtout d’astuce autrement les carottes sont cuites!

    RépondreSupprimer
  10. Mohsen a dit ce que tout le monde savait déjà,sauf que c'était lui "l'intermédiaire"!Qui ne savait pas que Sidi était la "création" des militaires? Qui ne savait pas que les militaires étaient derrière toute la mascarade électorale? Qui ne savait pas que les militaires préparaient le terrain en vue du retour de leur chef Ely Ould Mohamed Vall? Qui ne savait pas que Sidioca était tout simplement la "marionnette" des militaires? Le seul point positif que l'on peut attribuer au senateur Mohsen est de venir confirmer ce que tout un chacun savait.

    RépondreSupprimer
  11. Professeur,

    Je partage votre analyse pertinente sur la cmpromission d sénateur acolyte des putschistes.
    Je regrette cependant que votre blog naguère creuset d'idées et havre de liberté d'expression commence à connaître à son tour la censure.
    La preuve est qu'un commentaire que j'avais envoyé hier soir a été jeté à la corbeille.La raison est peut-être que j'ai souligné la pertinence d'un posting paru sur un blog et portant sur le même sujet...

    RépondreSupprimer
  12. Cher professeur,

    Vous m'avez convaincu et je retire les remarques que j'ai eu, à tort, en vous accusant de vous adonner à la censure.En effet je m'impatientai de voir mon commentaire paraitre sur haut-et-fort et je n'ai pas pensé qu'il pourrait s'agir d'un impératif, comme il y en tant dans ce bas monde!
    Par votre réponse vous me confirmez l'idée que je m'étais formée de vous: un intellectuel averti et généreux.

    Bien à vous

    RépondreSupprimer

Bienvenue,

postez des messages respectueux des droits et de la dignité des autres. Ne donnez d'information que certaine, dans le cas contraire, s'abstenir est un devoir.

Pr ELY Mustapha

Nombre total de pages vues

Nombre de visiteurs

Poésie de la douleur.